Question sur les perturbateurs endocriniens

QST-AN-14-102702QE perturbateurs endocriniens

 

M. Jean-Patrick Gille appelle l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les perturbateurs
endocriniens. Ces substances chimiques modifient le comportement des hormones produites par l’organisme et
altèrent les fonctions du système endocrinien. Elles sont suspectées d’induire des pathologies graves comme
l’obésité, des troubles de la fertilité ou encore des cancers. Le Gouvernement a déjà agi à plusieurs niveaux. Ainsi,
Mme la ministre, ainsi que Mme la ministre de l’environnement, se sont opposées à la définition proposée par la
Commission européenne qui ne prenait pas en compte le principe de précaution. En outre, dans la loi de
modernisation de notre système de santé, Mme la ministre a interdit le bisphénol A dans les jouets ; les phtalates
dans certains dispositifs médicaux à destination des femmes enceintes et des nouveau-nés et a renforcé l’information
sur les risques liés aux produits chimiques, dont les perturbateurs endocriniens, via l’insertion d’un message dans le
carnet de maternité et dans le carnet de santé de l’enfant. Récemment, la commission des affaires européennes du
Sénat a jugé « trop restrictifs » les critères de définition des perturbateurs endocriniens proposés par la Commission
européenne, dans une résolution adoptée le 18 janvier 2017. Suite à cette résolution, il voudrait savoir quelles suites
le Gouvernement français a l’intention de donner afin de limiter davantage l’exposition des populations les plus
vulnérables, tels que les femmes enceintes, les bébés, les enfants et les adolescents à ces substances notamment
dans les produits cosmétiques et les contenants alimentaires.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>