Question sur les nanoparticules dans les aliments

QST-AN-14-102950QEnanoparticules

M. Jean-Patrick Gille alerte Mme la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargée des relations
internationales sur le climat sur la présence de nanoparticules dans des aliments de consommation courante
(produits chocolatés, confiseries, pâtes de dentifrice). Une étude de l’association Agir pour l’environnement, rendue
publique en juin 2016, révèle que plusieurs aliments de la consommation courante contiennent des nanoparticules,
afin notamment de modifier la teinte des aliments, leur texture ou encore la durée de conservation sans que
l’inscription de leur présence apparaisse pour les consommateurs. Or depuis décembre 2014, la réglementation
européenne impose la mention « nano » sur les denrées alimentaires qui en recèlent. Une obligation qui aurait dû
entrer en vigueur en décembre 2015 sur notre territoire, conformément au règlement européen relatif aux nouveaux
aliments, du 25 novembre 2015. La toxicité des nanoparticules pour la santé et l’environnement demeure mal
connue, mais leur très petite taille leur permet de pénétrer dans les poumons ou le sang très facilement et franchir
des barrières physiologiques protégeant l’organisme. Il s’inquiète des risques qui pèsent ainsi sur les consommateurs
et lui demande quelles mesures compte prendre le Gouvernement afin de mieux prévenir les consommateurs sur la
composition exacte de ce qu’ils mangent quel que soit le pourcentage contenu dans l’aliment.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>