Les victimes des essais nucléaires vont enfin pouvoir être indemnisées

C4OY0pMXAAADyma

C’est une avancée historique qui a été votée ce matin à l’Assemblée nationale pour les victimes des essais nucléaires. Avec la suppression du « risque négligeable » les dossiers d’indemnisation des victimes vont enfin pouvoir aboutir.

Si la reconnaissance des effets des essais nucléaires existe depuis la loi Morin de 2010, dans les faits, très peu de victimes ont été indemnisées ( 20 dossiers sur plus de 1000 présentés).

Le critère de « risque négligeable » introduit dans la loi rendait difficile , voire impossible, l’établissement du lien entre la maladie et les essais.

Depuis 2007, je m’étais engagé pour que les vétérans des essais nucléaires voient leurs maladies reconnues et indemnisées, c’est donc une grande satisfaction d’avoir voté cette avancée historique, fruit d’un travail acharné au côté des associations.

L’État français assume enfin sa responsabilité en matière d’essais nucléaires.

Il y a un an, lors de son voyage en Polynésie, le Président de la République s était engagé à faire évoluer le décret d’application de la Loi Morin. Finalement ces modifications ont été proposées par le gouvernement  sous forme d’un amendement dans la loi « Égalité Réelle Outre-Mer ».

Lundi, en commission mixte paritaire, les parlementaires ont décidé de faire mieux en supprimant purement et simplement le risque négligeable des procédures d’indemnisation.

La loi a été adoptée à l’unanimité ce matin et je m’en félicite pour les Polynésiens et l’ensemble des victimes concernées.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>