Disparition de Bertrand Schwartz, l’inspirateur des missions locales

bertrand-schwartz1« Rien ne se fera sans les jeunes. [Toute politique] ne peut être entreprise et menée à bien qu’avec ceux à qui elle s’adresse. C’est à eux qu’il revient de donner à l’ensemble des forces sociales concernées des raisons de s’acharner à construire de nouvelles voies. » (Bertrand Schwartz, L’Insertion des jeunes en difficulté (rapport au Premier ministre), Paris, La Documentation française, 1981.
Bertrand Schwartz c’était d’abord le chercheur, professeur de l’école des Mines et d’Université, mais aussi un homme engagé tout au long de sa vie pour l’insertion sociale et professionnelle des jeunes qui l’a mené notamment à être Délégué interministériel à l’insertion professionnelle et sociale des jeunes en difficulté (1983-85) et membre du Conseil économique et social.
Son rapport sur l’Insertion sociale et professionnelle des jeunes en difficulté, commandé par le Premier ministre en 1981 a fait date et l’a conduit ensuite à créer les premières missions locales en France.
C’est tout naturellement que l’UNML et le réseau des Missions Locales a créé en 2011, sous son patronage, l’institut Bertrand Schwartz qui vise à créer les conditions d’un renouvellement de l’action en direction des jeunes, en s’appuyant sur leur capacité d’innovation et celle des professionnels ainsi que sur la capitalisation de 30 ans d’intervention et de politiques publiques.
En tant que président de son institut et de l’Union nationale des missions locales, pour l’avoir côtoyé avec bonheur durant ces dernières années, je salue ici sa mémoire et son action unique et combative en faveur des jeunes. J’adresse au nom de l’ensemble du réseau des Missions Locales à ses proches et à sa famille mes plus sincères condoléances.

Jean-Patrick GILLE
Député d’Indre-et-Loire
Président de l’Union Nationale des Missions Locales
Président de l’Institut Bertrand Schwartz

2 commentaires

  1. Jean-Pierre BROCHIER

    Ce fut un privilège considérable que d’avoir Bertrand Schwartz comme Directeur des Études, puis Directeur Général pendant les trois ans que j’ai passés à Nancy, à l’École des Mines.
    Formateur hors pair, pétri d’humanité, cet homme au destin hors du commun, ayant rallié Londres dans des conditions extrêmement difficiles aux premières heures suivant la défaite, Bertrand Schwartz, que nous appelions familièrement, entre nous, par son prénom seulement, aura guidé mon choix, pendant toute ma vie, de mettre l’homme au centre de mes préoccupations d’ingénieur.
    Je présente à sa famille mes plus profondes et sincères condoléances.

  2. Bertrand Schwartz laisse un héritage intellectuel et moral considérable au service de la jeunesse.
    Nous avons eu la chance de l’avoir comme Directeur de l’Ecole des Mines de Nancy, qu’il a portée à l ‘excellence et qu’il soutenait encore ces dernières années, et de le recevoir à l’ACADI (Association des Cadres Dirigeants pour le progrès social et économique).
    Nous assurons son épouse er sa famille de notre profonde sympathie.
    Jean-Yves Koch (Président de Mines Nancy Alumni et de l »ACADI).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>