Indemnité kilométrique vélo : attention à ne pas rétropédaler!

Le 2 décembre 2016


Membre du club des parlementaires pour le vélo, je m’inquiète du recul proposé par le gouvernement lors l’examen de la loi de finances rectificative pour 2015.

Alors que la COP 21 bat son plein, le gouvernement propose d’encadrer l’article sur l’indemnité kilométrique vélo en le rendant facultatif et en limitant à 200 euros par an le montant des indemnités exonérées d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales.
Du coup, l’incitation pour les salariés à se rendre à leur travail en vélo se trouve fortement dépréciée par rapport à l’usage de la voiture. Dommage pour la planète et leur santé.

Rappelons que je faisais partie des députés socialistes qui avaient amendé le projet de loi sur la transition énergétique voté en mai 2015 afin de créer une indemnité kilométrique vélo, destinée à inciter les salariés à se déplacer à vélo.  Cette indemnité – dont le montant devait être fixé par décret – vise à faire prendre en charge par les employeurs tout ou partie des frais engagés par leurs salariés se déplaçant à vélo entre leur domicile et leur lieu de travail. Cette indemnité devait être totalement exonérée de cotisations sociales.

Je regrette également que le caractère facultatif ait été rajouté , mais je continuerai avec mes collègues parlementaires défenseurs du vélo à faire pression pour que le gouvernement revienne sur cette disposition et retrouve le sens de la loi sur la transition énergétique.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>