Intermittents : une conférence pour l’emploi

IMG_3300Jean-Patrick GILLE, député d’Indre-et-Loire, participe les 15 et 16 octobre, à Paris, à la conférence nationale pour l’emploi dans le spectacle, obtenue suite aux conclusions de la mission de concertation pour définir « un cadre stabilisé et sécurisé » pour les intermittents du spectacle qu’il avait menée avec Hortense Archambault et Jean-Denis Combrexelle. Ils avaient remis leur rapport au Premier ministre le 7 janvier 2015.
http://www.jean-patrick-gille.fr/2015/01/07/rapport-intermittence-batir-un-cadre-stabilise-et-securise-pour-les-intermittents-du-spectacle/


Voici + d’informations apportées par le ministère de la Culture:
http://www.culturecommunication.gouv.fr/Actualites/En-continu/Intermittents-une-conference-pour-l-emploi

Publié le 14.10.2015

Une conférence pour l’emploi dans le spectacle se tient les 15 et 16 octobre à la cité des sciences et de l’industrie. Nouvelle étape d’une démarche — associant étroitement le ministère de la Culture et de la Communication à celui du Travail — qui vise à bâtir un cadre stabilisé et sécurisé pour les intermittents du spectacle, cette conférence, ouverte par le premier ministre Manuel Valls, sera close par Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication.

Pour un meilleur dialogue social. Le rapport « Bâtir un cadre stabilisé et sécurisé pour les intermittents du spectacle » remis au Premier ministre par Hortense Archambault, Jean-Denis Combrexelle et Jean-Patrick Gille préconisait notamment l’adoption d’une nouvelle méthode de dialogue social pour le secteur du spectacle , d’où la tenue de cette conférence des 15 et 16 octobre qui devra donner une vision à moyen terme de l’emploi dans le secteur.

La concertation en quelques dates:
- 19 juin 2014 : le Premier ministre lance une mission de concertation pour définir « un cadre stabilisé et sécurisé » pour les intermittents du spectacle. En parallèle, il annonce la prise en charge financière par l’Etat de la neutralisation du différé d’indemnisation prévu par l’accord du 22 mars 2014
La mission de concertation est confiée à Jean-Patrick Gille, député, Hortense Archambault, ancienne directrice du Festival d’Avignon, et Jean-Denis Combrexelle, ancien directeur général du travail
- 7 janvier 2015 : remise du rapport de la mission de concertation au gouvernement. « Ce document ne veut pas être un énième rapport proposant une réforme clé en main de l’intermittence. Néanmoins, il propose une méthode, fondée sur le dialogue social, expérimentée au cours de la mission mais qui reste à finaliser », concluent les auteurs.
- 4 juin 2015 : Ouverture des négociations dans les différentes branches des métiers du spectacle. « Nous avons voulu témoigner de la volonté et de l’engagement du gouvernement à ce que ces négociations aboutissent », a indiqué le 1er juillet la ministre de la Culture et de la Communication devant le Conseil national des professions du spectacle.
- 17 août 2015 : Loi relative au dialogue social et à l’emploi (DSE) consacre l’existence du régime des intermittents du spectacle, garantit sa place dans la solidarité interprofessionnelle et met en place un système de négociation équilibré.

Le programme
Les travaux de la première journées comprendra quatre groupes. Les deux premiers consacreront leur réflexion à la structuration des entreprises, avec trois ateliers : « Développer les ressources », « Soutenir l’organisation des entreprises », « Organiser le soutien des politiques publiques ».
Les deux autres groupes aborderont la question du développement d’emplois de qualité avec les ateliers : « Améliorer la permanence de l’emploi », « Mieux organiser la gestion des parcours », « Améliorer les droits sociaux ».
La journée du 16 donnera lieu à une synthèse des ateliers suivie d’échanges en séances plénières et de l’intervention de Fleur Pellerin quoi clôturera la conférence.

Chiffres clefs
- Le secteur du spectacle croît 1,5 fois plus vite que l’économie nationale et représente 40,5 milliards d’euros en 2013
- La consommation des biens et services culturels par les Français s’élève à 10,7 milliards d’euros en 2013
- Le nombre de CDI a augmenté de 70% depuis 2000 et ils représentent 46% de la masse salariale du secteur
- 90 000 « intermittents » sont employés moins de 48 heures par an

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>